NOLAY, cité médiévale des Hautes Côtes

Site officiel de la Commune de NOLAY, 21340


Un patrimoine médiéval

Nolay fût construit sur l'emplacement d'un site gallo-romain. Le bourg est cité pour la 1ère fois en 885. Après les invasions barbares, la ville s'était dotée d'un château, situé à l'emplacement de l'actuelle place Carnot et qui au XVème, abrite les Ducs d'Aumont. Il n'en reste pratiquement rien aujourd'hui, les derniers maigres morceaux de tours et de remparts se cachant dans des propriétés privées.

Selon la légende, Nolay devrait son nom aux noyers. Ces arbres très nombreux autrefois, donnaient une huile de noix de qualité grâce aux nombreux moulins installés sur la rivière la Cozanne. La rue des huiliers garde la mémoire de cette époque des artisans, comme les rues des tanneries et des cloutiers.

Les Halles

Les halles de Nolay patrimoine historique du XIVè
Au cœur de la cité, superbe édifice du XIVème. Une robuste charpente en chêne et châtaigner,dont les piliers reposent sur des blocs de pierre, supporte une magnifique toiture en laves (ou lauzes bourguignonnes, roche calcaire stratifiée durcissant au soleil, courante dans la région,dont le poids atteint 400 à 600 kg au m2. La production de l'industrie locale et des vignobles s'y échangeait contre grains, peaux et bétail du Morvan ou de l'Auxois. Les Halles proposaient 2 marchés par semaine et 4 grandes foires chaque année. Aujourd'hui encore, s'organisent d'importantes foires: foire à la brocante et aux antiquités, marchés des bouquineurs, fêtes historiques, fêtes du vin...

 

Lazare Carnot

La statue de Lazare Carnot ous accueille à NolayLazare Nicolas Marguerite Carnot, né à Nolay (Côte-d'Or) le 13 mai 1753 et mort à Magdebourg (actuelle Allemagne) le 2 août 1823, est un mathématicien, un physicien, un général et un homme politique français. Membre de la Convention nationale, il est surnommé l'organisateur de la victoire ou Le grand Carnot. Il fût le grand-père de Sadi Carnot, président de la république de 1887 au 25 juin 1894, date de son assassinat.

 

 

 

 

Eglise Saint Martin


Eglise St MartinSur les fondations d'une église romane, l'église Saint-Martin a étévitrail de l'église St Martin construite au XVème siècle, le clocher d'une hauteur de 38 mètres soutient deux Jacquemarts, Jacquot et Jacquotte.
L'église s'est effondrée en 1641 et fut reconstruite vers 1643 d'après les plans de l'architecte Caristie.
L'église est bâtie sur la place des halles et près des maisons à pans de bois.

 

 

Echoppe du Moyen Age

échoppe du Moyen Age
Cette maison est l'une des plus anciennes de Nolay, elle est typique de l'architecture rurale des Hautes Côtes : un rez de chaussée surMasque sur l'échoppe du Moyen Age cave en pierres, et un étage à pans de bois, l'oeuvre d'un charpentier ! Le rez de chaussée abritait au Moyen Age, une échoppe. La devanture sur le côté atteste ce rôle commercial, le marchand allait au devant du client en ouvrant sa fenêtre. On ne rentrait pas dans les boutiques.

 

 

 

Chapelle Saint Pierre

Chapelle Saint Pierre
Chapelle du XVIème siècle de style gothique ornée d’un clocher à bulbe, témoignage d’une ancienne léproserie.

Au Moyen Age, Nolay et ses environs comptaient 15 chapelles, 2 ont résisté au temps : la Chapelle Saint Pierre, la Chapelle Saint Philippe ou la Chapelle Saint Jacques.